Publié le Laisser un commentaire

Au Revoir Michel Héraud

Un membre d’honneur nous a quitté.

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de notre membre d’honneur , Michel Héraud, ce 18 janvier 2021. Tous les membres du Rotary Club de Saint-Nazaire souhaitent adresser leurs sincères condoléances à la famille et amis de Michel.

Hommage à Michel HERAUD

                                                           

Cher Michel,

Te voici donc parvenu au terme de ton combat.

 Un combat long, très long et particulièrement difficile contre la maladie sous diverses formes au demeurant. Plus d’une décade à coup sur.

Je me souviens que Dany ton épouse, un an ou deux avant son attaque, m’avait demandé de l’assister après ton décès qu’elle craignait proche.

Et pourtant, tu as survécu à toutes ces adversités, stoïque et ferme jusqu’au bout à l’image de toute ta vie.

Diplomé des Arts et Métiers ainsi que de l’Ecole Nationale du Pétrole, tu intègres TECHNIP où ton ascension est rapide.

Tu as créé le service Préparation, passerelle entre la conception et la mise en œuvre.

Tu as ensuite dirigé une Division de production.

Tu as conçu également le 1er Guide Technique pour les installations pétrolières et pétrochimiques.

Et ce fut en 1977 la création et la direction de l’unité nouvelle de Technip à Saint-Nazaire, avant de terminer ta carrière au Siège de l’entreprise.

Je me réjouis aujourd’hui de t’avoir sans doute apporté jeudi dernier un ultime plaisir.

Je t’ai remis en effet une page d’Ouest-France datant de 48 heures, évoquant Gavy et illustrée par une photo où tu présentes le site à Michel Rocard et Claude Evin en 1981 (voir l’article).

Surprenant retour en arrière à la veille de ton départ.

A ton arrivée à Saint-Nazaire, notre club t’a accueilli rapidement.

Tu as tout-de-suite pris ta part dans nos actions, nous apportant ton sens de l’organisation et ne ménageant pas ta présence à nos réunions.

Mais tu as fait plus et tu es devenu notre guide culturel et scientifique.

Les comptes-rendus de tes lectures étaient assidûment suivis. Tes commentaires documentés sur les évènements d’actualité étaient aussi appréciés.

Personne n’a oublié ta passion pour le terrible sinistre d’AZF à Toulouse, et que tu as décortiqué et analysé pendant des années jusqu’au procès.

Il y a longtemps nous avons été les promoteurs du co-voiturage pour véhiculer notamment nos membres anciens mais pas seulement et cela fonctionne toujours, prolongeant le plaisir de nos réunions.

En ce qui me concerne je n’oublie pas non plus nos échanges, confidentiels bien sur, visant les jugements circonstanciés que tu devais rédiger pour le Tribunal de Commerce auquel tu as beaucoup donné. Réflexions qui finissaient souvent par ton péremptoire « La loi rien que la loi »

Je veux aussi te remercier de la confiance que tu m’as personnellement portée, acceptant le plus souvent mes éventuelles contradictions, ce que tu n’autorisais pas si facilement et qui n’a pas manqué de renforcer notre si amicale relation.

Je ne saurai terminer ce propos sans rappeler votre attachement Dany et toi au Collège Inter-Ages de La Baule où vous avez œuvré avec une grande assiduité de longues années.

Au revoir Michel.

Nos amis du Rotary et moi-même avons eu grand plaisir à te connaître et à faire un bon bout de chemin avec toi.

Georges Jouan.

Témoignages supplèmentaires

« C’était un Rotarien d’une grande intelligence et très cultivé que la maladie avait malheureusement coupé du monde et éloigné de notre club ». Paul Michel.

« Bordelais par ses racines, il avait intégré l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers à Angers en 1952. Cela nous rapprochait  et je l’avais revu la veille de Noël très affaibli et marqué par la maladie qui l’affectait depuis quelques années. Au club, il aimait assez souvent nous faire part de ses dernières lectures et de l’intérêt qu’il en avait tiré. Paix à son âme. » Jean Pollono.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.